Le Petit Ermitage (en russe : Maly Ermitage)

Le Petit Ermitage

Localisation : Le quai Dvortsovaya (en russe : Dvortsovaya naberezhnaya)  Géolocalisation sur la carte

Période de construction : de 1764 à 1775
Architecte : J.-B. Vallin de la Mothe, Yuri Felten
Style dominant : classique 
Origine du nom : Le mot « ermitage » signie un lieu dans lequel vit un ermite. Au XVIIIe siècle le terme désignait  une petite maison privée. Le premier étage était d’habitude muni d’un ascenseur spécial en forme de table. Le hôte du pavillon accueillait ses invités au premier étage où les domestiques n’avaient pas d’accès. Les invités notaient sur un bout de papier un plat choisi et mettaient ces notices dans une petite assiette, qui descendait alors à l’aide de l’ascenseur au rez-de-chaussée, où se trouvait la cuisine. Lorsque les plates étaient préparés, l’ascenseur amenait les mets aux invités. C’était une distraction insolite ! En l’absence des domestiques les maîtres pouvaient discuter des questions politiques confidentielles. Au temps de Catherine II une telle maison fut construite à la place actuelle de la salle avec l’horloge du paon. Bien que cette maison n’existe plus, elle donna son nom à tout l’ensemble du musée. L’emploi de l’adjectif « petit » s’explique par les petites dimensions de la maison par rapport aux autres bâtiments du complexe.

Vidéo : On peut apercevoir une table pareille dans le film soviétique Viva, aspirants de marine! .


Comments:

Leave a Comment